Non classé

Comment se préparer pour un semi-marathon

Bien décidé à courir votre premier semi-marathon, vous voulez bien peaufiner votre entrainement pour être au top et vous avez parfaitement raison. Un semi-marathon demande une bonne préparation pour éviter les mauvaises surprises au mieux et les blessures au pire.

Deux semaines avant le jour J

Bien entendu, vous vous êtes déjà entrainé avant même que l’idée de courir ce semi-marathon ne vous vienne à l’esprit. Mais maintenant que la date fatidique approche, le stress commence à se faire sentir. Effectivement, il est temps de mettre au mieux votre forme physique. Premièrement, vous devez réduire vos entraînements d’un tiers l’avant-dernière semaine, puis de moitié la dernière semaine. Cela vous évitera d’être fatigué le jour de la course.

Vivez sans excès ni restriction sur le plan alimentaire et festif et détendez-vous.

Préparez votre tenue. Il faut qu’elle soit aussi confortable que rodée. Evitez de vous équiper de neuf le grand jour, car cela risque de vous occasionner des blessures durant la course.

Pensez à contrôler votre petit matériel. Vérifiez si la collation est bien organisée dans votre ceinture, les gourdes, les épingles pour le dossard, la casquette, la boisson de récupération, etc.

Le jour du semi-marathon

C’est le jour J donc réveillez-vous de bonne heure, soit trois à cinq heures avant le départ pour être sûrs d’avoir le temps de prendre un petit-déjeuner. Celui-ci doit être digeste et riche en glucides. Organisez-vous pour être présent sur le site un peu à l’avance afin de vous repérer et vous échauffer pendant 15 minutes, etc.

Mettez-vous dans le sens de départ de course qui vous est réservé. En attendant le signal de départ, fermez les yeux et concentrez-vous. Adoptez une attitude positive.

Dès le départ, adopter la bonne allure : ni trop vite ni pas assez. Il est inutile de vous mettre en surrégime dès le départ, sachant que vous avez une vingtaine de km à parcourir.

Surtout, prenez du plaisir en courant !